Que se cache-t-il au sein de la nébuleuse Publifin?

Il y a des lustres qu’un parfum de scandale entoure l’intercommunale Tecteo, rebaptisée Publifin: opacité, rémunérations, emprise tentaculaire qui dépasse largement le seul bassin liégeois. Au final, l’affaire des "comités de secteur" n’aura été que la goutte faisant déborder le vase.

L’Echo s’est penché sur la galaxie Publifin afin d’en décortiquer tant les participations que les jeux d’influence. Bienvenue dans ce que certains appellent le "système Moreau".

Fait de cache-cache juridique, de mélange des genres entre politique et économie, d’opacité et de filiales à tiroirs, d’un brin d’intimidation et d’une politique de rémunérations généreuse, n’incitant pas ceux qui en bénéficient à se poser trop de questions.

Mode d'emploi: Survolez l'image pour zoomer.

A lire également:

Stéphane Moreau: 1 million d'euros par an chez Nethys

Le "conseiller stratégique" gagne 600.000 euros par an

Mafia" et "fosse à purin", l'affaire Publifin vue de Flandre

Publifin, qu'en pense le PS?

Publifin, notre dossier >