D'une guerre éclair à une guerre de position, parcourez la ligne de front ukrainienne

Malgré la récente prise d’Avdiïvka, la ligne de front n’a presque pas bougé en un an. Découvrez la situation sur place à travers notre format cartes.

Par Nicolas Baudoux & Benjamin Verboogen Publié le 23 février 2024

Retournement de situation en 2024?


Le président Volodymyr Zelensky a admis ce 19 février que l'armée ukrainienne était confrontée à une situation "extrêmement difficile" face aux forces russes, qui profitent selon lui du retard des Occidentaux dans la fourniture de leur aide militaire.

L'Ukraine avait indiqué au début de l’année que son objectif 2024 était “la maîtrise des airs” dans la guerre que lui mène la Russie, tout en prévenant que vaincre Moscou prendra "du temps" et nécessite l'aide des Occidentaux.

L’Union européenne a d’ailleurs approuvé début du mois une nouvelle aide de 50 milliards d’€, indispensable au fonctionnement de l'État ukrainien, “mais les nouvelles aides se négocient plus difficilement que par le passé” constate Alain De Neve.

Sur le plan politique, l’année 2024 est amenée à bousculer les rangs. La moitié de l'humanité est concernée par les élections qui se tiendront cette année. États-Unis, Russie, Europe. Les résultats des urnes pourraient avoir des impacts sur les aides gouvernementales et sur la situation sur place.

Le 12 février dernier, le renseignement norvégien mettait en garde: “La Russie est en train de prendre militairement le dessus grâce à un réservoir de forces plus grand et au soutien matériel de pays comme la Corée du Nord et la Chine”. Une situation confirmée par la récente prise de la ville d’Avdiïvka.

Kiev aura donc bien besoin d'une aide militaire occidentale "substantielle" pour espérer renverser la situation.


Lire plus


Sources et crédits