Après les records de température enregistrés en 2014, 2015 n'est pas en reste. Elle se place au pied du podium des années exceptionnellement chaudes. La raison: un mois de décembre particulièrement doux, le plus chaud constaté depuis le début des observations à Uccle. Est-ce pour autant un signe tangible d'un réchauffement climatique en Belgique? Avec ce graphique, nous vous proposons un voyage en 9 étapes dans les relevés réalisés par l'Institut royal météorologique (IRM) pour tenter de répondre à cette question.